EUROPE

ALLEMAGNE -République féfédale- (adopté comme hymne national en 1990)
Union et droit et liberté
Pour la patrie allemande !
Visons tous ce but
Dans la fraternité du coeur et de l’esprit !
Union et droit et liberté
Sont un gage de bonheur
Rayonne dans la splendeur de ce bonheur
Rayonne, patrie allemande ! (bis)

HONGRIE (adopté comme hymne national en 1903)
Bénis le Hongrois, ô Seigneur,
Fais qu’il soit heureux et prospère,
Tends vers lui ton bras protecteur
Quand il affronte l’adversaire ;
Donne, à qui fut longtemps broyé,
Des jours paisibles et sans peines ;
Ce peuple a largement payé
Pour les temps passés ou qui viennent !

ROYAUME UNI DE GRANDE-BRETAGNE ET D’IRLANDE DU NORD (adopté comme hymne national en 1825)
« God save the queen (or king) »

God save our gracious queen,
Long live our noble queen,
God save the queen.
Send her victorious,
Happy and glorious,
Long to reign over us.
God save the queen.

REPUBLIQUE D’IRLANDE (adopté comme hymne national en 1926 puis 1948)
« Le chant du soldat »

Nous chanterons un chant, un chant de soldats,
Avec un choeur réconfortant et anthousiaste ;
Des soldats nous sommes, dont les vies sont promises à l’Irlande
Nous sommes à jamais une race de combattants,
Qui n’a jamais connu la honte,
Et, marchant face à l’ennemi,
Nous chanterons notre chant de soldats.
Les rangs serrés des hommes de l’île de la Destinée
Vont faire trembler le tyran ;
Nos feux de camp brûlent doucement maintenant,
Vois à l’est une lueur argentée,
Là-bas nous attendons l’ennemi saxon,
Alors chante un chant de soldats. (extrait)

ECOSSE
Bien entendu l’Ecosse fait partie de la Grande-Bretagne et, à ce titre, n’est pas un pays indépendant. Officiellement, il n’existe donc pas d’hymne national écossais. Il y a une vingtaine d’années, dans les stades de rugby et de football, les spectateurs écossais avaient pris l’habitude d’entonner avec force « flower of Scotland » pendant que le très officiel « God save the queen » était interprété, rendant ainsi l’hymne inaudible…et gênant terriblement les autorités sportives et politiques. Singulièrement, ce fut un membre de la famille royale qui trouva la solution la plus digne et la plus fair-play : en ouverture d’une rencontre sportive à MURRAYFIELD, la princesse Anne elle-même se mit au diapason du public et entonna « flower of Scotland » avec les écossais émus et ravis. (cf. « Le concert des nations » de jean-Marc CARA)

Ô fleur d’Ecosse, quand te verrons-nous de nouveau ?
Ceux qui se sont battus et sont morts pour
Tes minuscules collines et vallées
Et ce sont dressés contre lui,
L’armée du fier Edouard, et l’ont renvoyé chez lui, Il y pensent encore.
Les collines sont nues maintenant,
Et les feuilles d’automne
Forment une couche épaisse et tranquille
Sur la terre qui est maintenant perdue… (extrait)

ITALIE (adopté comme hymne national en 1946)
Frères d’Italie, l’italie s’est levée,
Du casque de Scipion elle a ceint sa tête.
Où est la victoire ?
Elle penche sa chevelure vers toi,
Toi que Dieu a créée
Esclave de Rome.

Formons nos cohortes,
Nous sommes prêts à mourir,
L’Italie nous a appelés !

Qu’un seul drapeau,
Qu’un seul espoir nous unisse ;
L’heure a sonné d’unir nos forces. (extrait)

POLOGNE (adopté comme hymne national en 1927)
La Pologne n’est pas encore morte,
Aussi longtemps que nous vivons.
Ce que l’étranger nous a pris par la force,
L’épée en main, nous le regagnerons.

Nous traverserons la Vistule,
Nous traverserons la Warta,
Nous serons Polonais,
Bonaparte nous a montré
Comme il nous faut triompher. (extrait)

DANEMARK (adopté comme hymne national en 1844)
Il est un doux pays
Avec de larges hêtres
Le long du plages de l’est. (bis)
Il ondule en collines, vallées,
Il s’appelle le vieux Danemark.
Et c’est le cénacle de freja. (bis)

Ce pays est toujours si beau,
Entouré du bleu de la mer
Avec ces frondaisons si vertes. (bis)
De belles jeunes filles et de nobles femmes,
Des hommes et de vaillants garçons,
Vivent sur les îles danoises. (bis)

Saluez la noblesse et la patrie !
Saluez chaque citoyen danois
Qui agit du mieux qu’il peut ! (bis)
Notre vieux Danemark restera
Aussi longtemps que le hêtre reflètera
Sa cime dans la vague bleue. (bis) (extrait)

FINLANDE (adopté comme hymne national en 1917)
[…] Notre pays est pauvre
Et le sara toujours pour qui demande de l’or.
L’étranger passera dédaigneusement devant lui sans s’arréter,
Mais nous l’aimons ainsi.
Avec ses landes, ses rochers, ses récifs,
C’est pour nous un pays d’or. […] (extrait)

SLOVENIE (adopté comme hymne national en 1989)
Bénédiction de Dieu sur toutes les nations
Qui attendent et oeuvrent pour ce jour brillant,
Quand, au-dessus du monde où nous vivons
Ni guerres, ni luttes n’imposeront plus leur emprise ;
Attendons de voir tous ces hommes libres,
Qu’il n’y ait plus d’ennemis,
mais seulement des voisins !

REPUBLIQUE TCHEQUE (adopté comme hymne national en 1919, puis en 1993)
Où est mon foyer, où est mon foyer ?
Les eaux murmurent à travers les prairies,
Les forêts de pins bruissent sur les rochers escarpés,
Les fleurs du printemps scintillent dans les vergers,
Cela ressemble au paradis sur terre !
Et c’est mon superbe pays !
La terre tchèque, mon foyer ! (bis)

BIELORUSSIE (adopté comme hymne national en 2002)
Nous, Biélorusses, sommes un peuple pacifique,
Nos coeurs sont dédiés à notre patrie.
Au sein de notre famille libre et laborieuse,
Ensemble, nous sommes forts et amicaux.

L’amitié entre les nations est le pouvoir de toutes les nations
C’est le chemin lumineux qui nous a été transmis.
Que la bannière victorieuse, bannière du bonheur,
S’élève avec fierté dans un ciel clair !

RUSSIE (adopté comme hymne national en 2001)
La Russie est notre force sacrée,
La Russie est notre pays bien-aimé.
Volonté puissante et grande gloire
Sont à toi pour toujours !

Refrain :
Gloire à toi, libre patrie,
Peuples frères unis depuis des siècles.
Populaire sagesse transmise par nos ancêtres !
Sois glorieux, notre pays !
Nous sommes fiers de toi !

Des terres arctiques aux mers du Sud
S’étendent nos forêts et nos champs.
Rien de tel n’existe dans le monde,
Terre natale protégée par Dieu !

De larges espaces pour rêver et pour vivre
Sont là et nous attendent dans les années futures,
La foi dans notre pays nous donne la force,
Comme cela a toujours été dans les années et comme cela sera toujours !