La Proclamation de la Société des amis de la Constitution

Constitution

Aux armes,citoyens !
L’étendard de la guerre est déployé,
Le signal est donné !
Aux armes ! Il faut combattre, vaincre ou mourir.
Aux armes, citoyens !
Si nous persistons à être libres, toutes les puissances de l’Europe verront échouer leurs sinistres complots.
Qu’ils tremblent donc, ces despotes couronnés !
L’éclat de la liberté luira pour tous les hommes.
Vous vous montrez dignes enfants de la liberté,
Courez à la victoire, dissipez les armées des despotes !
Marchons !
Soyons libres jusqu’au dernier soupir, et que nos voeux soient constamment pour la félicité de la patrie et le bonheur de tout le genre humain. »

Ajoutons que le bataillon dont faisait partie Rouget de Lisle s’appelait « les enfants de la Patrie ».

(cf. « le concert des Nations » de Jean-Marc Cara)