Maréchal nous voilà – 1940

Hymne officieux de l’état français sous le régime de Vichy et l’Occupation, Maréchal, nous voilà ! a été créé en 1940 et fut chanté par tous les écoliers de France et d’Afrique du nord. Les paroles à la gloire du « vieux soldat » de quatre-vingt cinq ans sont adaptées d’une chanson populaire de l’époque. Voilà le tour qui passe, dont le refrain débutait ainsi : « attention, les voilà ! les coureurs, les géants de la route. »

Une flamme sacrée
Monte du sol natal
Et la France enivrée
Te salue, maréchal !
Tous tes enfants qui t’aiment
Et vénèrent tes ans
A ton appel suprême
Ont répondu présent.

Maréchal, nous voilà !
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas.
Maréchal, nous voilà !
Tu nous a redonné l’espérance.
La patrie renaîtra !
Maréchal, maréchal, nous voilà !

Tu as lutté sans cesse
Pour le salut commun.
On parle avec tendresse
Du héros de Verdun.
En nous donnant ta vie,
Ton génie et ta foi,
Tu sauves la patrie
Une seconde fois.

Maréchal, etc.

Quand ta voix nous répète
Afin de nous unir :
« Français, levons la tête,
« Regardons l’avenir ! »
Nous, brandissant la toile
Du drapeau immortel,
Dans l’or de tes étoiles,
Nous voyons luire un ciel.

Maréchal, etc.

La guerre est inhumaine,
Quel triste épouvantail !
N’écoutons plus la haine,
Exaltons le travail
Et gardons confiance
Dans un nouveau destin.
Car Pétain, c’est la France,
La France, c’est Pétain !

Maréchal, etc.