La Marseillaise des cotillons

Tremblez tyrans portant culottes,
Femmes notre jour est venu !
Point de pitié, mettons en botte
Tous les torts du sexe barbu (bis) !
Voilà longtemps que ça dure,
Notre patience est à bout
Debout , Vésuviennes, debout !
Et lavons notre vieille injure.

Liberté, sur nos fronts,
Verse tes chauds rayons,
Tremblez, tremblez, maris jaloux,
Respect au cotillon !

L’homme, ce despote sauvage,
Eut soin de proclamer ses droits ;
Créons des droits à notre usage,
A nos usages, ayons des lois (bis) !
Si l’homme en l’an 93
Eut soin de ne penser qu’à lui,
Travaillons pour nous aujourd’hui
Faisons-nous une marseillaise !

Liberté, sur nos fronts,
Verse tes chauds rayons,
Tremblez, tremblez, maris jaloux,
Respect au cotillon !

(document fourni par Dominique BRUNET de PUSSIGNY)